Imprimer la page Informer un ami Reduire la police Agrandir la police

Le phytoplancton

Par Geneviève Arzul

Parmi les êtres vivant sur notre planète, un grand nombre passe totalement inaperçu : c’est le cas des microalgues encore appelées « phytoplancton ». Intégrées au monde végétal aquatique du fait de leur apparentée avec les grandes algues, leur originalité est due à une constitution unicellulaire. En effet, chaque individu est formé d’une seule cellule dans laquelle sont réunies toutes les fonctions : respiration et photosynthèse, assimilation, reproduction. Environ 6 000 espèces de microalgues sont identifiées dans le milieu marin, et plus de 14 000 en eaux douces.

Si la taille réduite des microalgues ne permet leur observation qu’au microscope, leur présence en grand nombre est parfois détectable par la couleur de l’eau : verte, brune, rouge... En effet, chaque cellule contient des pigments dont la fonction est d’assurer la photosynthèse, laquelle fournit de 60 à 80 % de l’oxygène atmosphérique. Le phytoplancton est également une source de produits intéressants pour notre santé : protéines, vitamines, minéraux qui s’y trouvent concentrés.

A l’instar des végétaux terrestres, les microalgues sont sensibles à leur environnement, et évoluent selon un rythme saisonnier, avec un maximum de divisions cellulaires au printemps et en fin d’été. La qualité chimique de l’eau est l’un des facteurs déterminants  pour le bon développement des populations phytoplanctoniques. 

Le phytoplancton constitue la base de l’alimentation chez les herbivores aquatiques, et c’est pourquoi la biodiversité des populations phytoplanctoniques est un facteur important. Le rythme de développement des populations microalgales conditionne ainsi le rythme de vie de leurs consommateurs (consommateurs primaires), et ceux-ci, régulent à leur tour celui des carnivores qui les consomment (consommateurs secondaires).

Le phytoplancton est donc la base de l’édifice que constitue l’ensemble des organismes aquatiques.

Le phytoplancton représente un compartiment remarquable par le rôle qu’il joue, non seulement dans le milieu aquatique mais aussi dans tous les domaines de notre vie : qualité d’environnement (oxygène), alimentation (poissons et fruits de mer), bien-être (santé, beauté), ressource industrielle.

Pour en savoir plus sur :

Les Diatomées
Apparues sur Terre il y a plus de 150 millions d'années, les diatomées sont à l'origine de plus de la moitié de l'oxygène que nous respirons...
Les Coccolithophoridés
Les coccolithophoridés, présents sur Terre depuis plus de 200 Millions d’années, sont des algues unicellulaires exclusivement marines...
Les Dinoflagellés
Les Dinoflagellés, aussi connus sous le nom de Dinophycées, sont apparues il y a plus de 400 millions d’années...

Francais | English

S'inscrire à la lettre d'information

Oceanopolis
Plancton du monde est une initiative portée par Océanopolis, Parc de Découverte des Océans à Brest

En savoir plus

  • Cultiver du plancton pour nourrir l’humanité ? Soutenez l'action de plancton et innovations !

    >> en savoir plus
  • Un nouveau film sur la diatomite dans la rubrique Ressources/Videos

    >> en savoir plus
  • Vous sortez en mer et souhaitez vous rendre utiles ?

    Participez au projet "SecchiDisk"

    >> en savoir plus
  • Retour en images sur la journée des océans dans la rubrique "Journées de la mer 2013"

    >> en savoir plus

Diatomées fossiles :
Nom du site...

Le saviez vous...

A la fin de l’année 2008, le Dr Gáspár Jékely, spécialiste hongrois en biologie du développement et ses collègues de Tübingen ont mis en évidence la plus simple structure oculaire décrite, au sein du plancton marin.Ces structures oculaires sont composées de deux cellules seulement : un photorécepteur et une cellule pigmentant avec l'obscurité.Ce modèle se rapproche du prototype d'yeux imaginés par Darwin et considérés comme les premiers à être apparus dans l'évolution animale. Bien que ces...