Imprimer la page Informer un ami Reduire la police Agrandir la police

Biomasse algale

http://schaper-verlag.de/?CAMS=mobile-cam-sex Des microalgues comme source de carburant ?

 

Alors que les sources de pétrole disponibles se raréfient, les biocarburants issus de la culture des plantes terrestres à des fins non alimentaire ne font pas l’unanimité. Couteuse et dommageables pour de nombreux pays, elles pourraient bien se voir remplacer par l’utilisation des micro-algues !

Utiliser le phytoplancton comme combustible pourrait palier à cette utilisation des surfaces agraires. Ces algues ont un taux de croissance bien plus élevé et donc une productivité à l’hectare bien supérieure à celle des végétaux terrestres. Déjà développée aux Etats-Unis (GreenFuel Technologies) en Espagne (Bio Fuel System) et en Israël (Algatechnologies), la technique de culture d’algue fait l’objet de nombreuses recherches pour déterminer comment produire à meilleur coût un combustible qui serait capable de répondre aux défis environnementaux actuels.

watch Pour atteindre des rendements suffisants et espérer obtenir un biocarburant commercialisable, les recherches portent sur l’ensemble de la chaîne de production, depuis le choix de la microalgue à celui du type de culture, sans oublier le mode d’extraction des huiles à partir des cellules d’algues. En effet, sur la très grande diversité des espèces connues et inconnues à ce jour, toutes ne sont pas capables de produire des lipides en grande quantité. Sous l’effet d’un stress (souvent la carence en silice ou en azote), certaines sont capables de produire jusqu’à 80% de leur poids sec de lipides (triglycérides) ensuite extraits pour produire le biocarburant. 

go here A la différence du carburant actuel, ce biocarburant aura un bilan énergétique complètement neutre.

 

go to site Le saviez-vous ?

L'élaboration de carburant à partir de phytoplancton - revient presque à accélérer le long processus qui a conduit à la production du pétrole ! L’accumulation du phytoplancton dans les sédiments marins est en effet à l’origine des nappes de pétrole que nous utilisons chaque jour. Il faut savoir que le pétrole est le seul exemple d’une roche issue de la partie organique du phytoplancton, notamment les diatomées.

 

follow site Pour en savoir plus :

Site internet du Projet Shamash

http://www-sop.inria.fr/comore/shamash/« La production de biocarburant lipidique avec des microalgues : promesses et défis » télécharger le pdf

 

Francais | English

S'inscrire à la lettre d'information

Oceanopolis
Plancton du monde est une initiative portée par Océanopolis, Parc de Découverte des Océans à Brest

En savoir plus

  • Cultiver du plancton pour nourrir l’humanité ? Soutenez l'action de plancton et innovations !

    >> en savoir plus
  • Un nouveau film sur la diatomite dans la rubrique Ressources/Videos

    >> en savoir plus
  • Vous sortez en mer et souhaitez vous rendre utiles ?

    Participez au projet "SecchiDisk"

    >> en savoir plus
  • Retour en images sur la journée des océans dans la rubrique "Journées de la mer 2013"

    >> en savoir plus

Diatomées fossiles :
Nom du site...

Le saviez vous...

Comme la luciole, de nombreuses espèces de plancton sont capables de produire et d’émettre de la lumière : elles sont bioluminescentes. Dans les profondeurs océaniques, ce phénomène est courant car on estime que 90 % des espèces sont bioluminescentes. En surface, la présence de plancton bioluminescent est souvent indiquée par des sillages lumineux autour des bateaux ou de tout objet ou individu en mouvement dans l'eau. Longtemps utilisée par les pêcheurs pour détecter les bancs de poisson,...