homework help parts of speech how to write a good college admissions essay business plan cash flow projection resume for admission in university economy homework help admissions counselors research paper citations online essay service geometry help.com
Imprimer la page Informer un ami Reduire la police Agrandir la police

Observer le plancton des estuaires : un outil de connaissance pour les zones de production

Par Pierre-Yves Roussel, Association Cap2000

Depuis 2003, CAP 2000 réalise des séries d’observation mensuelles du phytoplancton sur 4 zones conchylicoles du Morbihan (Plouharnel, Pénerf, Golfe, Rivière d'Auray). Plusieurs conchyliculteurs participent aux prélèvements.

A l’origine de cette démarche, un besoin de connaissances des conchyliculteurs sur les facteurs qui influencent la pousse des coquillages, sur les évolutions du milieu de production tout au long de l’année et sur les évolutions à long terme de l’espace côtier. La possibilité pour certains de participer à cette démarche en allant chercher les prélèvements a motivé

Les prélèvements ont donc lieu tous les mois sur des secteurs différents: zone ouverte, sous influence océanique, secteur sous l'influence des apports des bassins versants, ...

Un facteur de nutrition, un indicateur pour la commercialisation
Le phytoplancton est un des facteurs du milieu qui influencent la pousse des coquillages. Il est aussi un facteur déterminant pour leur commercialisation. La présence de planctons toxiques (Dinophysis, Alexandrium, Pseudo-Nitzschia) et de leurs toxines associées, peut entraîner une interdiction de vente des coquillages pendant certaines périodes. La démarche menée ici n'est pas de se focaliser sur les planctons toxiques mais d’expliquer et de caractériser les évolutions de l’ensemble de la flore planctonique au cours des saisons et entre sites de production.

Les coquillages, par filtration, se nourrissent des éléments présents dans le milieu : débris végétaux et matière organique, phytoplancton, …. Beaucoup de connaissances sont encore à acquérir sur les relations entre le type de plancton et les phénomènes de nutrition et de développement des coquillages. On sait déjà que certains planctons produisent des substances antibiotiques ou bactéricides, d’autres sont riches en acides gras, enfin d’autres encore concourent à la présence d’autres espèces

Des évolutions saisonnières:

Le phytoplancton se multiplie grâce à la lumière, au gaz carbonique et aux sels minéraux et oligo-éléments présents dans le milieu. Les équilibres entre les différents planctons évoluent cycliquement en fonction des saisons et en fonction des apports d’eau douce venant des bassins versants et de leur brassage dans l’estuaire. Ainsi, on retrouve régulièrement en automne les navicules, diatomées pennées, amenant le verdissement des huîtres. Déposés sur le fond, elles sont remises en suspension avec les marées.

 

 

Observation des populations phytoplanctoniques - Baie de Plouharnel- 2006, 2007, 2008.

"CAP 2000 est une association loi 1901 de professionnels de secteur primaire travaillant sur le littoral de Bretagne Sud. Implanté à Vannes (Morbihan), CAP 2000 mène des actions visant la pérennité des activités primaires littorales et la qualité des l'eau."

Pour en savoir plus sur l'association Cap 200 et ses actvités :

cap2000.jimdo.com

 

En savoir plus

  • Cultiver du plancton pour nourrir l’humanité ? Soutenez l'action de plancton et innovations !

    >> en savoir plus
  • Un nouveau film sur la diatomite dans la rubrique Ressources/Videos

    >> en savoir plus
  • Vous sortez en mer et souhaitez vous rendre utiles ?

    Participez au projet "SecchiDisk"

    >> en savoir plus
  • Retour en images sur la journée des océans dans la rubrique "Journées de la mer 2013"

    >> en savoir plus

Diatomées fossiles :
Nom du site...

Le saviez vous...

A la fin de l’année 2008, le Dr Gáspár Jékely, spécialiste hongrois en biologie du développement et ses collègues de Tübingen ont mis en évidence la plus simple structure oculaire décrite, au sein du plancton marin.Ces structures oculaires sont composées de deux cellules seulement : un photorécepteur et une cellule pigmentant avec l'obscurité.Ce modèle se rapproche du prototype d'yeux imaginés par Darwin et considérés comme les premiers à être apparus dans l'évolution animale. Bien que ces...