Imprimer la page Informer un ami Reduire la police Agrandir la police

Catherine Chabaud

Navigatrice et journaliste, Catherine Chabaud est l'auteure de "Préserver la mer et son littoral", paru en 2008. Elle est aussi intervenue dans le film "Cap sur la Terre, en Bretagne."

 

go to link  

 

Enfant, j’ai eu la chance de mettre très tôt la tête sous l’eau et d’observer le milieu marin avec un masque. Ces plongées avaient surtout lieu à Roscoff en fin de marée descendante et début de marée montante. Mon père, qui m’entraînait dans son sillage, m’expliquait que ces particules en suspension qui troublaient parfois l’eau, brassée par le vent ou le courant, c’était du plancton. Dans ma tête d’enfant, je comprenais bien que cela était dense, comme une soupe un peu délayée, et derrière le masque, je ne voyais que le végétal, supposant sans doute que des algues avaient été broyées par l’agitation océanique.

Ayant grandi, j’ai bien compris la différence entre plancton végétal et animal, et l’importance de ce qui constitue la base du « réseau alimentaire marin ». Mais j’étais loin d’imaginer ce que je découvris bien plus tard sous le microscope de Pierre Mollo : cette flore et cette faune microscopiques, grouillantes, coquillages ou crustacés en devenir, le commencement de la vie en mer, et finalement visible à l’œil nu. Loin de mesurer le rôle essentiel du plancton végétal dans l’absorption de gaz carbonique et la fabrication d’oxygène et finalement, le peu de connaissance que l’on possède sur un monde aussi riche. Loin de comprendre les relations intimes entre la terre et la mer, qui se nourrissent l’une l’autre, et par voie de conséquence l’impact de tous ce que nous rejetons et qui finit en mer et l’impact de nos activités sur le littoral.

En savoir plus

  • Cultiver du plancton pour nourrir l’humanité ? Soutenez l'action de plancton et innovations !

    >> en savoir plus
  • Un nouveau film sur la diatomite dans la rubrique Ressources/Videos

    >> en savoir plus
  • Vous sortez en mer et souhaitez vous rendre utiles ?

    Participez au projet "SecchiDisk"

    >> en savoir plus
  • Retour en images sur la journée des océans dans la rubrique "Journées de la mer 2013"

    >> en savoir plus

Diatomées fossiles :
Nom du site...

Le saviez vous...

Découvert seulement dans les années 70, le picoplancton qui rassemble des organismes de très petite taille (entre 0.2 et 2-3 µm) est si petit qu’il ne peut être regardé à l’aide d’un microscope. Il est étudié grâce à des techniques beaucoup plus précises. Avant sa découverte, on pensait que les zones centrales des océans, qui sont très pauvres en sels nutritifs (dites oligrotrophes), étaient dépourvues de phytoplancton. Or des découvertes successives ont permis de prouver le contraire, et de...