ut homework services computer engineer resume cover letter hardware essay writing expert thesis on knowledge management phd best website to buy research papers my homework club best phd online online assignment submission project dissertation proposals
Si vous ne visualisez pas correctement cette page, cliquez ici.

ZOOM SUR...

une méduse cosmopolite:

 

Aurelia aurita est aussi connue sous le nom de méduse croix. Son venin est peu urticant et elle est cosmopolite, c'est-à-dire qu’on la trouve dans tous les océans. Elle présente la caractéristique d’alterner au cours de sa vie, une phase fixée (elle est alors polype) et une phase libre (sous forme de méduse). La reproduction s’effectue dans la phase libre.

LE SAVIEZ VOUS ?

la physalie, une fausse méduse

 

Physalia physalis ou « Vaisseau de guerre portugais » n’est pas une méduse, mais un siphonophore très dangereux qui se reconnaît à son flotteur. Elle ne doit pas être confondue avec les formes libres (méduses) des autres cnidaires.

Edition spéciale : LES MEDUSES

Les méduses, que l'on retrouve souvent échouées sur nos plages, portées par les vents et les courants, ne sont pas totalement libres de leurs mouvements. Elles font donc partie du plancton. 

Ce sont des cnidaires, tout comme les anémones de mer et les coraux. Quelque soit leur forme et leur taille, tous les cnidaires sont caractérisés par la présence de cellules urticantes, appelées cnidocytes. Très souvent les méduses sont la phase libre d’une espèce de cnidaires. La forme fixée correspond au polype et la forme libre aux méduses.

Leur taille peut varier selon les espèces de quelques millimètres pour les plus petites et jusqu’à 80cm de diamètre. Les tentacules mesurent alors plusieurs mètres !

 

 

Les raisons de leur prolifération ?

La pression de pêche d’origine humaine, sur les éventuels prédateurs des méduses (thons, tortue) et leurs concurrents (anchois, sardines) pourrait expliquer la prolifération des méduses. A ce phénomène s’ajoute le prédation des méduses sur les œufs et larves de poissons. 

Le réchauffement climatique aurait aussi un impact sur la reproduction des méduses. L’augmentation de température des eaux de surface favoriserait leur efficacité de reproduction et donc leur multiplication.

La combinaison des deux phénomènes pourrait expliquer qu’à certains endroits, la mer se transforme en une sorte de soupe gélatineuse.

 

 

Plancton du Monde est une initiative portée par Océanopolis, avec le soutien de la Fondation pour le Progrès de l'Homme

Sur plancton-du-monde.org :

Le site internet lance la rubrique "livres"

Retrouvez dès maintenant des ouvrages de référence sur le plancton et sur les méduses ! 

 

 

Recettes de méduses

Les méduses, une fois salées et séchées, peuvent être consommées, par exemple en salade. En Chine, certaines espèces sont ainsi transformées pour être ensuite emballées en plaques ou prédécoupées, et dégustées en salades.

Pour vous désinscrire de cette liste, envoyez-nous simplement un email à l'adresse contact@plancton-du-monde.org
en indiquant "désinscription newsletter" dans le sujet".